Charly Lesquelin Imprimer
Écrit par Wilhiam Zitte   
Jeudi, 26 Juin 2008 16:07

L’artiste choisit de privilégier des supports dits pauvres, de récupération : fonds de bacs, toiles de jute, cartons, journaux, chiffons... Ceux-ci constituent un fond préparatoire de reliefs accidentés, colorés et abstraits, riche en matériaux composites sur lequel s’inscrit le réalisme de sujets créoles.  Charly Lesquelin  n’hésite pas à s’installer dans les grandes surfaces commerciales et des rassemblements populaires pour « croquer » le portrait de gens ordinaires. Il s'approprie le visage des personnalités culturelles et politiques  Il s’appuie également sur des photographies pour représenter les différents types de la population réunionnaise. Il interprête des paysages de fonds de ravines, des habitations en bois sous tôle qu’il privilégie au lieu des grandes cases créoles...

Les portraits et les représentations sociales valorisent les accessoires d’une créolité originale « dann tan »: chapeaux, coiffures, vêtements…

 Généreux, Charly expose ses œuvres  partout où on (municipalités, associations…) sollicite son intervention. Il représente La Réunion dans des manifestations en France et à l’étranger. Ses œuvres font l’objet de cadeaux à des personnalités de passage dans l’île. La galerie « La charmerie » commercialise ses toiles à Saint Denis et la visite de l’atelier aux Lianes où il s’est installé constitue un moment privilégié pour les amateurs de peinture. Son dynamisme artistique se conjugue avec une activité musicale parallèle dans le groupe de musique « roots-métissé »  Gondwana .

 

[ FILM ] - - - [ PHOTO ]

Mis à jour ( Jeudi, 17 Juillet 2008 05:37 )